je cherche encore

Nouveau dispositif de rencontre avec l'art contemporain en côte d'Opale : des artistes invités, une création en public, de courtes résidences, des moments de convivialité.

14 mars 2021 ~ 0 Commentaire

/ Sarah Debove / Julien Chéné / Pedalo Cantabile

/ L’image du mois de mars 2021 – à découvrir de façon imminente, est extraite d’un projet au long cours de Sarah Debove, qu’il est plus que temps de vous présenter !

 

PC2

/ Depuis 2015, elle illustre l’ingénieuse machinerie de l’artiste Julien Chéné / Collectif à moi tout seul, qui a créé un système de karaoké acoustique ambulant pour les spectacles de rue, entièrement illustré par Sarah.
/ Cette machine hybride permet : de se déplacer, d’accueillir les instruments de musique de Julien, mais surtout de faire défiler les paroles des chansons accompagnées chacune d’une illustration originale de Sarah, longue de plusieurs mètres pour chaque morceau !

PC5

 

PC 1

Pour Julien Chéné, dans ce spectacle : « c’est le plaisir qui est mis en avant plus que la justesse du chœur, la rigolade plus que le demi-ton de la quinte augmentée. »

PC3

Chaque année, Sarah crée de nouvelles illustrations pour les chansons choisies par Julien.

PC6

PC7

Source images, en savoir plus, voir des vidéos, infos diffusion :
https://www.marie-maurette-diff.com/pedalo-cantabile

13 mars 2021 ~ 0 Commentaire

Adhésions 2021

La campagne d’adhésion 2021 est ouverte !

Pour nous rejoindre et ainsi participer à notre financement, vous pouvez utiliser notre page HelloAsso, qui vous permet un paiement en ligne sécurisé.

<C’est à cette adresse >

helloasso

 

 

29 novembre 2020 ~ 0 Commentaire

Appel à projets 2021

Résidence d’artistes
Association je cherche encore
Édition 2021 – Appel à projets

// Mise à jour – notre appel à projet 2021 est terminé

.

// En bref :

\\ Depuis 2014, l’association je cherche encore organise chaque année une résidence de recherche et de création, dans tout champ de l’art contemporain.
\\ Durée : une semaine
\\ Lieu : un atelier éphémère est proposé, choisi en lien avec le.s artiste.s en fonction du projet, aux alentours de Montreuil-sur-Mer, Pas-de-Calais.
\\ Budget : enveloppe globale de 500 € pour couvrir les frais de matériel et la rétribution. Défraiement pour les déplacements.
\\ Hébergement chez l’habitant et repas pris en charge par l’association
\\ Une heure d’accueil du public de l’atelier éphémère chaque jour.

 

// En détails :


\\ L’association je cherche encore vise à promouvoir la création artistique contemporaine ainsi que sa médiation auprès du public à travers la mise en place de résidences d’artistes.
Elles sont pensées autour de deux axes : d’une part offrir à un.e artiste une période de création avec le moins de contraintes possibles, lors de laquelle tout le temps nécessaire pourra être consacré à la recherche et à la création – sans obligation de production, et d’autre part, auprès du public, une heure de médiation et de discussion autour du projet en cours, un moment que nous espérons convivial et enrichissant  pour chacun.

\\ Nous réalisons avec enthousiasme une résidence par an depuis sept années, à chaque fois avec un artiste différent, dans un lieu différent, en abordant un champ artistique différent. Association loi 1901, nous ne sommes pas dans une démarche commerciale, mais bien dans une envie de partage et de découverte.

\\ Nous ne sélectionnons pas un.e artiste sur son dossier artistique et sa pratique dans son ensemble, mais bien un projet précis qu’il faudra nous présenter.

\\ Quand le projet s’y prête, nous avons plaisir à faire vivre les créations sur le territoire par le biais d’expositions ou de diffusions après la résidence. La réalisation reste bien entendu la propriété de l’artiste.

// Budget
L’enveloppe liée à la création sera cette année de 500€, que l’artiste pourra gérer comme il le souhaite : 300€ de matériel et 200€ de rétribution, 400€ de matériel et 100€ de rétribution, 200 € de matériel et 300€ de rétribution…. Nous choisissons de vous laisser ce choix, et de présenter un projet adapté à la partie que vous choisirez d’accorder au matériel. Nous vous laissons une réelle liberté dans ce choix, cela ne rentrera en rien dans les critères de sélection : le tout est de rester dans ces 500€.
Sont pris en charge pour la semaine : vos frais de déplacement, hébergement – qui pourra avoir lieu de façon conviviale chez des membres de l’association, et de nourriture pour la semaine.

// Contraintes
Accueillir le public une heure par jour.
Présence sur place une semaine en continu.

.// Atelier éphémère
Une fois le projet choisi, nous cherchons le lieu optimal pour le réaliser. Il faudra parfois travailler en extérieur, parfois avoir de l’espace, ou un lieu plus resserré, de la lumière ou de la hauteur : nous nous adapterons.

// Calendrier
Le choix de la période de résidence sera fait en accord avec l’artiste. L’expérience nous a appris que le début du mois de juillet était un moment propice.

 

// Postuler
Pour nous proposer votre candidature, merci de nous faire parvenir, en un seul pdf :

- Une courte lettre de motivation afin de vous présenter et d’établir un premier contact avec nous
- La présentation de votre projet, avec sa note d’intention, des croquis ou photographies si nécessaire
- Une sélection de vos travaux précédents sous forme de dossier artistique
- Le type de lieu qui conviendrait le mieux à cette création (dimensions, intérieur, extérieur, luminosité, indifférent…)
- Quelques pistes concernant le matériel qui serait à fournir, et la part du budget que vous pensez allouer à celui-ci

- Date limite pour l’envoi des dossiers pour la résidence 2021 : 15 janvier 2021

.

PDF à nous envoyer à jecherchencore@ gmail.com (sans les espaces)

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question au sujet de l’appel à projet ou de l’association.

Helene Meyssirel je cherche encore 2020

Coulisses de la création 2020 / Hélène Meyssirel

je cherche encore est également sur Instagram et Facebook

 

20 novembre 2020 ~ 0 Commentaire

Image du mois // 11/20 // Cécile Rolland

L’image du mois est un rendez-vous qui passe en priorité par notre mail list, auprès de nos adhérents et sympathisants. Afin d’en faire profiter un plus large public, nous allons désormais les partager également ici.

// Image du mois 42 //  Cécile Rolland

// Comme une envie de tout envoyer valser ?
// Comme une envie de mouvements et de couleurs ?

// Nous vous proposons une image du mois dynamique, accompagnée d’une bonne nouvelle : nous sommes en train de construire le budget de la résidence 2021. Il sera certes réduit mais bien présent : joie de se projeter !
// Cécile Rolland nous offre l’image de ce mois de novembre, avec une belle dose d’énergie communicative !
// Prenez grand soin de vous, et pourquoi pas… Amusez-vous ?

je cherche encore image du mois 41 - Cécile Rolland

 Image du mois 41 – Photographie de Cécile Rolland // Sur la photo Hervé Paugam
(N’hésitez pas à cliquer sur l’image pour la voir en grand)

\\ En exclusivité pour vous le grand retour de ma petite obsession pour les cercles jaunes !
\\ Après les Crinolines de tuyaux d’arrosage, je découvre, dans le cadre de ma collaboration avec la Maison des Jonglages, un nouveau matériau : les cerceaux.
\\ Voici la question qui m’a menée a cette recherche : quel nombre de cerceaux est nécessaire pour obtenir une densité suffisamment élevée de cercles inscrits dans la surface d’une sphère ? Et quelles sont les compositions géométriques qui permettent de les assembler ? Un peu de maths plus tard, on obtient plusieurs combinaisons d’objets, qui une fois assemblés en atelier de construction participative donneraient lieu a des ateliers de jonglage et de manipulation d’objet pour devenir enfin des cabanes qui se vêtirons d’une peau que je suis en train d’imaginer.
\\ Mais chut… Pour le moment tout ceci est encore à l’état de rêve. Cécile Rolland

08 novembre 2020 ~ 0 Commentaire

Foire aux livres

Tous ces ouvrages sont stockés à Montreuil,
si vous souhaitez en acheter un, contactez Géraldine Parisy, Delphine Maeyaert ou Philippe Barbier qui se chargeront de vous les transmettre.
L’intégralité des sommes récoltées ainsi sont reversées à l’association.

-

20210625_122821

20210625_122736

20210625_122719

20210625_12222020210625_122645

20210625_122204

20210625_122153

20210625_122710

20210625_122838

20210625_122659

20210625_122810

20210625_122141

20210625_122012

20210625_122000

20210625_121945

20210625_121929

20210625_120355

20210625_120345

20210625_120335

20210625_120325

20210625_120309

20210625_120103

20210625_120053

20210625_120041

20210625_120029

20210625_120016

20210625_115953

20210625_11591620210625_115938

20210625_115857

20210625_115759

20210625_115745

20210625_115733

20210625_115707

20210625_115652

20210616_165846

20210616_165811

20210616_210644

20210616_165641

20210616_164305

20210616_164128

20210616_164115

20210616_210627

20210616_164147

20210616_163829

20210616_163608

20210616_085550

20210616_085714

20210616_085652

20210616_085703

20210616_085631

20210616_084327

20210616_084319

20210616_084240

20210616_084155

20210616_082957

20210616_082911

20210531_075314

20210531_075334

20210531_075247

danser

amok

train

billlie

gadli

ecureuils

oser

gendarme

chrystis

envies

bruitsil

gounelle

pilgrim

boubour(

origine

amis

détour

carte

menace

des

enf

mère

dard

suite

nancy

leeeev

fabio

desp

mamie

menti

enfnaz

bourspoir

doux

colette

voisin

bourdin père

scott

soeur

hardy

testud

sortie

dames

cigarettes

crichton

anthro

kennedy

ne t'approche

Leon

Ellis

route

désert

grange

Stock actuel – il est mis à jour chaque semaine
Nous recevons des nouveautés régulièrement : n’hésitez pas à repasser

mac

fol

 

Stock actuel – il est mis à jour chaque semaine

 

 

.

21 juillet 2020 ~ 0 Commentaire

le Tigre bureaucratique de la Moselle ardente >> à la Chartreuse

Tout cet été, vous allez pouvoir (re) découvrir la création d’Hélène Meyssirel à la Chartreuse de Neuville-sous-Montreuil !

 

Chartreuse Hélène Meyssirel

13 juin 2020 ~ 0 Commentaire

Affichages

Nous démarrons tranquillement la communication autour de la résidence d’Hélène Meyssirel !
Vous croiserez peut-être le chemin de nos flyers ou de nos affiches... Pour en savoir plus sur ce nouveau projet, toutes les informations sont sur cette page.

flyers

.

.20200613_174313

 20200613_171431

01 mars 2020 ~ 0 Commentaire

Nathalie la Hargue

Février 2020 : Nathalie vient s’installer à Montreuil pour une dizaine de jours à l’occasion de la toute première Résidence // Parallèle. L’occasion de faire le point avec elle sur son parcours artistique, comme nous l’avions fait précédemment avec Sarah Debove.

  • Études

Nathalie a choisi de suivre dès le lycée un enseignement artistique : option arts plastiques et danse au lycée Lakanal. Elle se destine à passer un bac Scientifique qui se transforme assez vite en bac Littéraire.
Elle envisage déjà des études supérieures artistiques, se rêve scénographe, ou créatrice de décors pour le théâtre. C’est en fait vers la communication visuelle qu’elle se tournera : lors de Journées Portes Ouvertes elle est séduite par l’école Duperré et y intègre l’année de Mise à Niveau en ARTS Appliquées, avant de se lancer dans un BTS communication visuelle graphisme, édition, publicité, suivi d’un Diplôme Supérieur des Arts Appliqués Mode et environnement, toujours à Duperré, qui offre alors aux élèves une grande liberté et la possibilité de réaliser leurs premières expositions et de rencontrer des structures (musées, lieux culturels divers), et de nouer des contacts avec le milieu artistique.

  • Après-vous : expositions et résidences

Nathalie rencontre Laurence Yared dès l’année de M.A.N.A.A. Lors de leur année de D.S.A.A. elles mènent leurs projet personnels, et en parallèle choisissent en 2010 de créer un collectif : envie commune de se confronter aux lieux culturels et artistiques, d’y créer des installations et scénographies qui laisseront la part belle à la participation du public – c’est la naissance d’après vous.

Leur travail mêle alors graphisme, scénographie, design de mobilier, jeux de lumières, installations et performances in situ. Très souvent participatives, les installations créées à cette période laissent une large part au corps et à l’intervention du spectateur… Ça teste, ça crée, les disciplines se croisent joyeusement. C’est une période foisonnante et ludique qui les mènera à exposer et créer au sein de nombreux lieux.

- Au domaine de Chamarande, dans les salons du château en 2012 pour belle installation : Hors Champ, bibliothèque de sol. Un tapis qui lorsqu’on l’observe de plus près, est en fait composé de couvertures de livres, que l’on peut ouvrir et lire à son gré, penché ou assis sur les textes ! « Hors champs est  un sol fait de mots, d’histoires, un espace à feuilleter, à lire seul, allongé, debout ou assis, à plusieurs, à voix haute ou pour soi même. » Hors champs
- Au centre Pompidou en 2013 pour Carré au carré / Carré au carré « une installation à compléter, un sol à feuilleter, des livres à tisser, des graphismes à assembler, des motifs à danser… »
- A la Gaîté lyrique en 2013 : Pousse-toi de làPousse-toi de là « Une greffe vient bouleverser la fonction d’une chaise, d’une table : les modules apportent de la vie, de l’organique, ils font de ces objets inanimés des objets en constante évolution. Tirer ou repousser, c’est à l’usager de choisir comment dompter ces parasites… »
- A la Conciergerie de Paris : On n’y voit que du bleu

Après ces premières expériences (liste non exhaustive) et un book déjà bien rempli, Laurence Yared et Nathalie la Hargue démarrent une série de résidences, dans différents cadres :
- ARTS dans le Montreuillois en 2014 : ouf ! Enfin : leur première expérience de résidence dans le cadre scolaire et médical, mais surtout leurs premiers pas sur le territoire du Montreuillois ! Elles rencontreront une bonne partie de je cherche encore à cette occasion, à un détail près : l’association n’existait pas encore ! Voir tout en bas de la rubrique Archives pour (re)découvrir les gestes artistiques co-construits avec les acteurs locaux. C’était à l’époque Barbara Lefevbre-Montéjar qui organisait cette résidence.
- Résidence de deux mois à Saint-Lô, dans le cadre de l’usine Utopique. L’une et l’autre vont y développer et tester de nombreuses choses indépendament, mais également créer ensemble pour la restitution un impressionnant mur – d’eau. Le dossier de presse.
- Saint Circq Lapopie http://www.magcp.fr/project/nathalie-la-hargue/

 

  • Résidences et créations en solo

Après ces quelques années de travail en binôme, Nathalie la Hargue et Laurence Yared commencent – déjà au sein des résidences de recherche, comme à l’usine Utopik ou à Saint Circq Lapopie – à explorer chacune des territoires différents. Elles vont commencer différentes créations, chacune de leur côté, en s’émancipant petit à petit du collectif après-vous.

- Montflanquin : Pollen Février à mai 2015.Thème de sa résidence : Variations sur mobiliers. Réalisation d’une grande installation qui questionne le paysage Sa présentation ici / L’affiche là
- Cahors juin jardin 2015 Présentation de la résidence – on n’y voit pas les réalisations de Nathalie
- Je cherche encore ! Octobre 2015. Une semaine d’itinérance, avec pour guide les conseils des habitants : quels sont les lieux que vous trouvez agréables, où vous avez plaisir à passer un instant, une heure, avec un livre ou vos pensées ? Une voiture de bonnes chaussures un appareil photo un carnet de croquis qui se remplit un regard une exposition qui se crée au fil des jours.
- Déchets d’art Artiste en résidence pendant tout l’année 2016. Le credo de cette association :, située en Seine Saint Denis : recycler, recréer, réinventer. Une année d’animation, de médiation auprès du public, de co-création à partir d’objets et matériaux recyclés.

  • L’Islande

Puis en 2016 : départ vers l’Islande. Nathalie partage désormais sa vie entre la France et cette île magnifique, où elle vit, travaille, et a choisit de se consacrer à de nouvelles pratiques : l’encre de Chine, la peinture, le dessin, qui la mèneront également vers l’illustration et la bande dessinée. Envie d’apprendre, de prendre des risques, de se confronter à cette pratique picturale qu’elle ne maîtrisait pas. Nathalie vit l’Islande comme une grande résidence sans contraintes.

Elle participe à des expositions, travaille sur les représentations de paysages, de personnages… Puis sur l’articulation de ces deux éléments à travers des paysages inspirés de l’Islande dans lesquels émergent des figures humaines ou animales. On peut en retrouver des exemples sur son tumblr.

Juin – septembre 2019 : Exposition De mémoire d’homme, triptyque de peintures sur toile en grand format, présentée dans l’usine de Djúpavík (Cf L’image du mois 26 et 31) Voir ici.

  • Et ensuite ?

Lors de sa Résidence // Parallèle, Nathalie a principalement travaillé sur les supports : elle se sent désormais prête à exposer et faire vivre ses peintures, à les présenter en Islande et en France. Et une cohérence avec les étapes précédentes de son parcours se met en place : l’envie de se frotter à nouveau à la scénographie, de se poser des questions autour de l’acte d’exposer, là où ces dernières années la pratique pure de la peinture était ce qu’elle recherchait.
Retour aux expositions et aux mises en espace dans un avenir proche : à suivre !

 

 

 

20 février 2020 ~ 0 Commentaire

Deux mille vingt

je cherche encore 2020

Dessin : Hélène Meyssirel
Graphisme : Sarah Debove

18 septembre 2019 ~ 0 Commentaire

Édition 2020 – Appel à projets

Résidence d’artistes
Association je cherche encore

Édition 2020 – Appel à projets

.

En bref

\\ L’association je cherche encore organise chaque année une résidence de recherche et de création.
\\ Résidence d’une semaine, dans un atelier éphémère choisi en lien avec l.es artiste.s en fonction du projet.
\\ Aux alentours de Montreuil-sur-Mer, côte d’Opale, Pas-de-Calais, France.
\\ 400€ de budget matériel + défraiement pour les déplacements + plus une indemnité de 300€ pour l.es artiste.s. (à partager si collectif)
\\ Hébergement chez l’habitant et nourriture pris en charge par l’association
\\ Une heure d’ouverture au public de l’atelier éphémère chaque jour, afin de faire découvrir les étapes de la création en cours.

__________________________

En détails

je cherche encore ?

- L’association je cherche encore vise à promouvoir la création artistique contemporaine ainsi que sa médiation auprès du public à travers la mise en place de résidences d’artistes. Pensées comme des instants de création évolutifs, elles permettent au public de voir se construire les projets au fur et à mesure de leur élaboration.

- Nous réalisons avec enthousiasme une résidence par an depuis six années, à chaque fois avec un artiste différent, dans un lieu différent, en abordant un champ artistique différent.

- Il s’agit de courtes résidences : une semaine pendant laquelle l’artiste pourra créer sans contraintes ; une semaine pendant laquelle le public pourra découvrir, chaque jour s’il le souhaite, l’avancée du travail : les essais/erreurs, l’évolution, le passage de l’idée à la réalisation, grâce à l’ouverture quotidienne de l’atelier éphémère au public, une heure de médiation et de discussion autour du projet en cours, un moment que nous souhaitons convivial et enrichissant  pour chacun.

- Si le projet s’y prête, l’installation restera en place la semaine suivant la résidence et le public pourra venir redécouvrir le lieu, une fois le projet terminé, sans la présence de l’artiste, sous la forme d’une exposition plus traditionnelle. Nous avons plaisir ensuite à faire vivre les créations dans le territoire par le biais d’exposition ou de diffusion, là encore selon le projet.

- Attention : nous ne sélectionnons pas un artiste – ou un collectif, mais bien un projet précis proposé par l.es artiste.s.

.

Budget
- Budget matériel pour la création : 400 €
- Sont pris en charge pour la semaine : vos frais de déplacement, hébergement – qui pourra avoir lieu de façon conviviale chez des membres de l’association, et de nourriture pour la semaine.
- Une enveloppe de 300 € pour l’artiste, ou entité artistique si collectif.

NB : La répartition de la subvention pourra être adaptée en fonction des particularités de chaque projet, la somme globale hors frais de déplacements et de nourriture reste de 700 €

.

Contraintes

- Accueillir le public une heure par jour.
- Présence sur place une semaine en continu.

 .

Atelier éphémère

Une fois le projet choisi, nous cherchons le lieu optimal pour le réaliser. Il faudra parfois travailler en extérieur, parfois avoir de l’espace, ou un lieu plus resserré, de la lumière ou de la hauteur : nous nous adapterons.

.

Calendrier

Le choix de la période sera réalisé en accord avec l.es artiste.s.

.

_____________________________

Postuler

Pour nous proposer votre candidature, merci de nous faire parvenir, en un seul pdf :

.- une courte lettre de motivation afin de vous présenter et d’établir un premier contact avec nous
- votre projet, avec sa note d’intention, des croquis ou photographies si nécessaire
- une sélection de vos travaux précédents sous forme de dossier artistique
- le type de lieu qui conviendrait le mieux à cette création (dimensions, intérieur, extérieur, luminosité, indifférent…)
- quelques pistes concernant le matériel qui serait à fournir, sans entrer dans les détails.

- Date limite pour l’envoi des dossiers pour la résidence 2020 : 30 novembre 2019

.

PDF à nous envoyer à jecherchencore@ gmail.com (sans les espaces)

C’est chaque année avec beaucoup de plaisir et d’émotion que nous découvrons les projets qui nous sont envoyés, et nous aurons sans nul doute un grand plaisir à découvrir le votre.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question au sujet de l’appel à projet ou de l’association.

appel à projets

 

Lecorpoete |
Histoiredelartedna |
Arts Guil |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Audtour
| Richard vanloot
| Fredecreations