je cherche encore

Nouveau dispositif de rencontre avec l'art contemporain en côte d'Opale : des artistes invités, une création en public, de courtes résidences, des moments de convivialité.

21 juillet 2020 ~ 0 Commentaire

le Tigre bureaucratique de la Moselle ardente >> à la Chartreuse

Tout cet été, vous allez pouvoir (re) découvrir la création d’Hélène Meyssirel à la Chartreuse de Neuville-sous-Montreuil !

 

Chartreuse Hélène Meyssirel

13 juin 2020 ~ 0 Commentaire

Affichages

Nous démarrons tranquillement la communication autour de la résidence d’Hélène Meyssirel !
Vous croiserez peut-être le chemin de nos flyers ou de nos affiches... Pour en savoir plus sur ce nouveau projet, toutes les informations sont sur cette page.

flyers

.

.20200613_174313

 20200613_171431

01 mars 2020 ~ 0 Commentaire

Nathalie la Hargue

Février 2020 : Nathalie vient s’installer à Montreuil pour une dizaine de jours à l’occasion de la toute première Résidence // Parallèle. L’occasion de faire le point avec elle sur son parcours artistique, comme nous l’avions fait précédemment avec Sarah Debove.

  • Études

Nathalie a choisi de suivre dès le lycée un enseignement artistique : option arts plastiques et danse au lycée Lakanal. Elle se destine à passer un bac Scientifique qui se transforme assez vite en bac Littéraire.
Elle envisage déjà des études supérieures artistiques, se rêve scénographe, ou créatrice de décors pour le théâtre. C’est en fait vers la communication visuelle qu’elle se tournera : lors de Journées Portes Ouvertes elle est séduite par l’école Duperré et y intègre l’année de Mise à Niveau en ARTS Appliquées, avant de se lancer dans un BTS communication visuelle graphisme, édition, publicité, suivi d’un Diplôme Supérieur des Arts Appliqués Mode et environnement, toujours à Duperré, qui offre alors aux élèves une grande liberté et la possibilité de réaliser leurs premières expositions et de rencontrer des structures (musées, lieux culturels divers), et de nouer des contacts avec le milieu artistique.

  • Après-vous : expositions et résidences

Nathalie rencontre Laurence Yared dès l’année de M.A.N.A.A. Lors de leur année de D.S.A.A. elles mènent leurs projet personnels, et en parallèle choisissent en 2010 de créer un collectif : envie commune de se confronter aux lieux culturels et artistiques, d’y créer des installations et scénographies qui laisseront la part belle à la participation du public – c’est la naissance d’après vous.

Leur travail mêle alors graphisme, scénographie, design de mobilier, jeux de lumières, installations et performances in situ. Très souvent participatives, les installations créées à cette période laissent une large part au corps et à l’intervention du spectateur… Ça teste, ça crée, les disciplines se croisent joyeusement. C’est une période foisonnante et ludique qui les mènera à exposer et créer au sein de nombreux lieux.

- Au domaine de Chamarande, dans les salons du château en 2012 pour belle installation : Hors Champ, bibliothèque de sol. Un tapis qui lorsqu’on l’observe de plus près, est en fait composé de couvertures de livres, que l’on peut ouvrir et lire à son gré, penché ou assis sur les textes ! « Hors champs est  un sol fait de mots, d’histoires, un espace à feuilleter, à lire seul, allongé, debout ou assis, à plusieurs, à voix haute ou pour soi même. » Hors champs
- Au centre Pompidou en 2013 pour Carré au carré / Carré au carré « une installation à compléter, un sol à feuilleter, des livres à tisser, des graphismes à assembler, des motifs à danser… »
- A la Gaîté lyrique en 2013 : Pousse-toi de làPousse-toi de là « Une greffe vient bouleverser la fonction d’une chaise, d’une table : les modules apportent de la vie, de l’organique, ils font de ces objets inanimés des objets en constante évolution. Tirer ou repousser, c’est à l’usager de choisir comment dompter ces parasites… »
- A la Conciergerie de Paris : On n’y voit que du bleu

Après ces premières expériences (liste non exhaustive) et un book déjà bien rempli, Laurence Yared et Nathalie la Hargue démarrent une série de résidences, dans différents cadres :
- ARTS dans le Montreuillois en 2014 : ouf ! Enfin : leur première expérience de résidence dans le cadre scolaire et médical, mais surtout leurs premiers pas sur le territoire du Montreuillois ! Elles rencontreront une bonne partie de je cherche encore à cette occasion, à un détail près : l’association n’existait pas encore ! Voir tout en bas de la rubrique Archives pour (re)découvrir les gestes artistiques co-construits avec les acteurs locaux. C’était à l’époque Barbara Lefevbre-Montéjar qui organisait cette résidence.
- Résidence de deux mois à Saint-Lô, dans le cadre de l’usine Utopique. L’une et l’autre vont y développer et tester de nombreuses choses indépendament, mais également créer ensemble pour la restitution un impressionnant mur – d’eau. Le dossier de presse.
- Saint Circq Lapopie http://www.magcp.fr/project/nathalie-la-hargue/

 

  • Résidences et créations en solo

Après ces quelques années de travail en binôme, Nathalie la Hargue et Laurence Yared commencent – déjà au sein des résidences de recherche, comme à l’usine Utopik ou à Saint Circq Lapopie – à explorer chacune des territoires différents. Elles vont commencer différentes créations, chacune de leur côté, en s’émancipant petit à petit du collectif après-vous.

- Montflanquin : Pollen Février à mai 2015.Thème de sa résidence : Variations sur mobiliers. Réalisation d’une grande installation qui questionne le paysage Sa présentation ici / L’affiche là
- Cahors juin jardin 2015 Présentation de la résidence – on n’y voit pas les réalisations de Nathalie
- Je cherche encore ! Octobre 2015. Une semaine d’itinérance, avec pour guide les conseils des habitants : quels sont les lieux que vous trouvez agréables, où vous avez plaisir à passer un instant, une heure, avec un livre ou vos pensées ? Une voiture de bonnes chaussures un appareil photo un carnet de croquis qui se remplit un regard une exposition qui se crée au fil des jours.
- Déchets d’art Artiste en résidence pendant tout l’année 2016. Le credo de cette association :, située en Seine Saint Denis : recycler, recréer, réinventer. Une année d’animation, de médiation auprès du public, de co-création à partir d’objets et matériaux recyclés.

  • L’Islande

Puis en 2016 : départ vers l’Islande. Nathalie partage désormais sa vie entre la France et cette île magnifique, où elle vit, travaille, et a choisit de se consacrer à de nouvelles pratiques : l’encre de Chine, la peinture, le dessin, qui la mèneront également vers l’illustration et la bande dessinée. Envie d’apprendre, de prendre des risques, de se confronter à cette pratique picturale qu’elle ne maîtrisait pas. Nathalie vit l’Islande comme une grande résidence sans contraintes.

Elle participe à des expositions, travaille sur les représentations de paysages, de personnages… Puis sur l’articulation de ces deux éléments à travers des paysages inspirés de l’Islande dans lesquels émergent des figures humaines ou animales. On peut en retrouver des exemples sur son tumblr.

Juin – septembre 2019 : Exposition De mémoire d’homme, triptyque de peintures sur toile en grand format, présentée dans l’usine de Djúpavík (Cf L’image du mois 26 et 31) Voir ici.

  • Et ensuite ?

Lors de sa Résidence // Parallèle, Nathalie a principalement travaillé sur les supports : elle se sent désormais prête à exposer et faire vivre ses peintures, à les présenter en Islande et en France. Et une cohérence avec les étapes précédentes de son parcours se met en place : l’envie de se frotter à nouveau à la scénographie, de se poser des questions autour de l’acte d’exposer, là où ces dernières années la pratique pure de la peinture était ce qu’elle recherchait.
Retour aux expositions et aux mises en espace dans un avenir proche : à suivre !

 

 

 

20 février 2020 ~ 0 Commentaire

Deux mille vingt

je cherche encore 2020

Dessin : Hélène Meyssirel
Graphisme : Sarah Debove

18 septembre 2019 ~ 0 Commentaire

Édition 2020 – Appel à projets

Résidence d’artistes
Association je cherche encore

Édition 2020 – Appel à projets

.

En bref

\\ L’association je cherche encore organise chaque année une résidence de recherche et de création.
\\ Résidence d’une semaine, dans un atelier éphémère choisi en lien avec l.es artiste.s en fonction du projet.
\\ Aux alentours de Montreuil-sur-Mer, côte d’Opale, Pas-de-Calais, France.
\\ 400€ de budget matériel + défraiement pour les déplacements + plus une indemnité de 300€ pour l.es artiste.s. (à partager si collectif)
\\ Hébergement chez l’habitant et nourriture pris en charge par l’association
\\ Une heure d’ouverture au public de l’atelier éphémère chaque jour, afin de faire découvrir les étapes de la création en cours.

__________________________

En détails

je cherche encore ?

- L’association je cherche encore vise à promouvoir la création artistique contemporaine ainsi que sa médiation auprès du public à travers la mise en place de résidences d’artistes. Pensées comme des instants de création évolutifs, elles permettent au public de voir se construire les projets au fur et à mesure de leur élaboration.

- Nous réalisons avec enthousiasme une résidence par an depuis six années, à chaque fois avec un artiste différent, dans un lieu différent, en abordant un champ artistique différent.

- Il s’agit de courtes résidences : une semaine pendant laquelle l’artiste pourra créer sans contraintes ; une semaine pendant laquelle le public pourra découvrir, chaque jour s’il le souhaite, l’avancée du travail : les essais/erreurs, l’évolution, le passage de l’idée à la réalisation, grâce à l’ouverture quotidienne de l’atelier éphémère au public, une heure de médiation et de discussion autour du projet en cours, un moment que nous souhaitons convivial et enrichissant  pour chacun.

- Si le projet s’y prête, l’installation restera en place la semaine suivant la résidence et le public pourra venir redécouvrir le lieu, une fois le projet terminé, sans la présence de l’artiste, sous la forme d’une exposition plus traditionnelle. Nous avons plaisir ensuite à faire vivre les créations dans le territoire par le biais d’exposition ou de diffusion, là encore selon le projet.

- Attention : nous ne sélectionnons pas un artiste – ou un collectif, mais bien un projet précis proposé par l.es artiste.s.

.

Budget
- Budget matériel pour la création : 400 €
- Sont pris en charge pour la semaine : vos frais de déplacement, hébergement – qui pourra avoir lieu de façon conviviale chez des membres de l’association, et de nourriture pour la semaine.
- Une enveloppe de 300 € pour l’artiste, ou entité artistique si collectif.

NB : La répartition de la subvention pourra être adaptée en fonction des particularités de chaque projet, la somme globale hors frais de déplacements et de nourriture reste de 700 €

.

Contraintes

- Accueillir le public une heure par jour.
- Présence sur place une semaine en continu.

 .

Atelier éphémère

Une fois le projet choisi, nous cherchons le lieu optimal pour le réaliser. Il faudra parfois travailler en extérieur, parfois avoir de l’espace, ou un lieu plus resserré, de la lumière ou de la hauteur : nous nous adapterons.

.

Calendrier

Le choix de la période sera réalisé en accord avec l.es artiste.s.

.

_____________________________

Postuler

Pour nous proposer votre candidature, merci de nous faire parvenir, en un seul pdf :

.- une courte lettre de motivation afin de vous présenter et d’établir un premier contact avec nous
- votre projet, avec sa note d’intention, des croquis ou photographies si nécessaire
- une sélection de vos travaux précédents sous forme de dossier artistique
- le type de lieu qui conviendrait le mieux à cette création (dimensions, intérieur, extérieur, luminosité, indifférent…)
- quelques pistes concernant le matériel qui serait à fournir, sans entrer dans les détails.

- Date limite pour l’envoi des dossiers pour la résidence 2020 : 30 novembre 2019

.

PDF à nous envoyer à jecherchencore@ gmail.com (sans les espaces)

C’est chaque année avec beaucoup de plaisir et d’émotion que nous découvrons les projets qui nous sont envoyés, et nous aurons sans nul doute un grand plaisir à découvrir le votre.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question au sujet de l’appel à projet ou de l’association.

appel à projets

 

29 juin 2019 ~ 0 Commentaire

Horaires et informations pratiques – Résidence 2019

// Artiste invité et projet
Thibaut Huchard sera à nos côté pour un projet lié à la peinture, un art que nous n’avions pas encore exploré. L’artiste va travailler à la reproduction en grand format d’une toile isssue de l’école d’Etaples : Le pèlerinage de Saint-Josse, de Eugène Chigot (exposée au Musée des Beaux-Arts d’Arras). Son projet en détail ici

// Dates et les horaires
La résidence se déroulera du 3 au 11 juillet 2019
Chaque jour, ouverture de l’atelier éphémère de 17h à 19h
Le mercredi 3 juillet, l’ouverture sera suivie à 19h du vernissage de la résidence

// Atelier éphémère
Chapelle Sainte-Austreberthe : la chapelle du lycée Woillez, 1 rue Porte Becquerelle à Montreuil (c’est ici)

// Organisateurs
Cet événement est la résidence annuelle de l’association je cherche encore

// Renseignements, nous contacter
jecherchencore @ gmail.com – sans espaces

 

chapelle

 

10 mai 2019 ~ 0 Commentaire

Brocante 12 mai 2019 – Montreuil-sur-mer

Nous serons présents dimanche 12 mai toute la journée dans le cadre de la Foire aux livres de Montreuil-sur-mer, place verte. On s’y retrouve ?

58698655_2609810339093755_7338570491348647936_n

28 septembre 2018 ~ 2 Commentaires

Appel à projet 2019

Appel à candidature – projet 2019
Résidence de recherche / création

Mise à jour : l’appel à projets est clos pour cette année

__________________________________

résidences

.

En bref

\\ L’association je cherche encore organise chaque année une résidence d’artiste cousue main, autour d’un projet sélectionné.
\\ Résidence d’une semaine, dans un atelier éphémère choisi en fonction des besoins du projets.
\\ Aux alentours de Montreuil-sur-Mer, côte d’Opale, Pas-de-Calais, France.
\\ 400€ de budget matériel, frais de déplacements, d’hébergement et nourriture pris en compte, plus une indemnité de 300€ pour l’artiste.
\\ Une heure d’ouverture au public de l’atelier éphémère par jour, afin de faire découvrir à qui le souhaite les étapes de la création en cours.

__________________________

En détail 

je cherche encore ?

\\ L’association je cherche encore cherche à promouvoir la création artistique contemporaine ainsi que sa médiation auprès du public à travers la mise en place de résidences d’artistes. Pensées comme des instants de création évolutifs, elles permettent au public de voir se construire les projets au fur et à mesure de leur élaboration.
\\ Nous souhaitons réaliser une résidence par an, à chaque fois avec un artiste différent, dans un lieu différent, en abordant un champ artistique différent.
\\ Il s’agit de courtes résidences : une semaine pendant laquelle l’artiste pourra créer sans contraintes ; une semaine pendant laquelle le public pourra découvrir, chaque jour s’il le souhaite, l’avancée du travail : les essais/erreurs, l’évolution, le passage de l’idée à la réalisation, grâce à l’ouverture une heure par jour de l’atelier éphémère, une heure de médiation et discussion autour du projet en cours, un moment que nous souhaitons convivial et enrichissant  pour chacun.
\\ Puis si le projet s’y prête , la semaine suivante l’installation restera en place et le public pourra venir redécouvrir les lieux, une fois le projet terminé, sans la présence de l’artiste, sous la forme d’une exposition plus traditionnelle.
\\ Attention : nous ne sélectionnons pas un artiste, mais bien un projet précis proposé par l’artiste.

.

Budget

- Budget matériel pour votre projet : à hauteur de 400 €
- Sont pris en charge pour la semaine : vos frais de déplacement + frais d’hébergement – qui pourra avoir lieu de façon conviviale chez des particuliers volontaires -  ainsi que la nourriture de la semaine.
- Indemnité de l’artiste, ou entité artistique si collectif : 300,00 €

.

Contrainte

- Accueillir le public une heure par jour.
- Présence sur place une semaine en continu.

 .

Atelier éphémère

Une fois le projet choisi, nous cherchons le lieu optimum pour le réaliser. Il faudra parfois travailler en extérieur, parfois avoir de l’espace, ou un lieu plus resserré, de la lumière ou de la hauteur : nous nous adapterons.

_____________________________

Postuler

 

Pour valider votre candidature, en un seul pdf, merci de nous faire parvenir :

.

- Une courte lettre de motivation afin de vous présenter et d’établir un premier contact avec nous
- Votre projet, avec sa note d’intention, des croquis ou photographies si nécessaire
- Une sélection de vos travaux précédents à travers votre dossier artistique
- Le type de lieu qui conviendrait le mieux à cette création (pièce plus ou moins grande, intérieur, extérieur, lumineuse, indifférent…)
- Quelques pistes concernant le matériel qui serait à acheter, sans déjà entrer dans les détails.

- Date limite pour l’envoi des dossiers pour la résidence 2019 : 15 décembre 2018

.

A envoyer à jecherchencore@ gmail.com (sans les espaces)

Nous reviendrons vers vous une fois la sélection réalisée,
avant la fin du mois de décembre 2018.

08 septembre 2018 ~ 0 Commentaire

Alerte bâtimage – revue de presse

Alerte Bâtimage – Revue de presse

.

- – - – - B.I.B. – - – - -

.

photo article L'écho62

.

- – - – - B.I.B. – - – - -

.

echo62 janvier 2018

L’écho62
Mensuel départemental
n°176 – Janvier 2018

.

- – - – - B.I.B. – - – - -

.

VDN 31 août 2018

La Voix du Nord
Quotidien régional
n°23605 – 31 août 2018

.

- – - – - B.I.B. – - – - -

.

VDN 01

La Voix du Nord
Quotidien régional

.

- – - – - B.I.B. – - – - -

.

VDN 29 août 2018

Le journal de Montreuil
Hebdomadaire local
n° 35 – 29 août 2018

.

- – - – - B.I.B. – - – - -

.

NLHebdos#TOU16#29-08-2018#JMONTREUIL#1#Montreuil 05#2#jbienaime

Le journal de Montreuil
Hebdomadaire local
n° 35 – 29 août 2018

.

- – - – - B.I.B. – - – - -

21 août 2018 ~ 0 Commentaire

Résidence 2018 !

Résidence 2018 en approche ! Lundi 27 août débutera la cinquième résidence organisée par l’association je cherche encore.

>> A cette occasion, le B.I.B.(1) Bruxellois nous enverra deux pionniers et experts : le professeur Chaufroy ainsi que Jean-Paul Tornade.

>> Au fil de la semaine, ils vont développer leur concept : la notion de Bâtimage. L’idée qu’une ville est un organisme vivant, indépendamment de ses habitants. Le Bâtimage serait alors le portrait robot de la ville en tant qu’individu (organique mais non humain).

>> Selon les villes et villages, un Bâtimage peut être bienveillant, méchant, aquatique, minéral, mystérieux et timide ou éclatant et tape-à-l’oeil….
Qu’en sera-t-il de celui de Montreuil-sur-Mer ?

>> Les experts vont utiliser cette semaine de résidence afin de découvrir Montreuil à travers son architecture, mais aussi les anecdotes des montreuillois de cœur ou de passage, les légendes, les secrets cachés sous les pavés… Le tout dans le but de dresser le portrait du Bâtimage Montreuillois.
.
\\ Lieux d’investigations // Les rues, ruelles, porches, remparts et recoins de la ville.
\\ Outils // Des interviews, des loupes géantes, des stéthoscopes radiants, des macro-capteurs de brique, des micros prospectifs ?  Il faudra venir à leur rencontre pour découvrir leurs méthodes de travail.
\\ Atelier éphémère // La chapelle de l’orphelinat, au pied de la rue du clape en bas. Chaque jour, vous pourrez les y rencontrer de 18h00 à 19h00. Vous avez un lieu à leur montrer, une anecdote à leur raconter ? Prenons rendez-vous ! Vous pourrez les voir en journée si vous le souhaitez avoir plus de temps avec eux. (contact : jecherchencore @ gmail.com )
\\ Dates // Du 27 août au 2 septembre 2018.
\\ Inauguration // Lundi 27 août à 19h00
\\ Restitution // Dimanche 2 septembre à 18h00 pour découvrir le Bâtimage de Montreuil !
.
(1) Bureau d’Investigations sur les Bâtimages

 

 

Lecorpoete |
Histoiredelartedna |
Arts Guil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Audtour
| Richard vanloot
| Fredecreations